RADIO(S)

Alerte info
Actus : Les actualités ont été mise à jour




Comme à chaque début de mois, il y a des changements et souvent c'est au niveau du portefeuille qu'ils se font sentir. Prix du tabac, péages, validité des tickets restaurants, on fait un point sur ce qui change au 1er février 2021.

Àpartir du 1er février 2021, de nombreuses augmentations toucheront les Français. Les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 3,5%. Ces tarifs avaient déjà augmenté de 4,7% en octobre 2020 et de 2,4% il y a un mois.

Les tarifs de l’électricité augmenteront également à partir du mois de février. Comme l’indique la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), une augmentation des tarifs réglementés de l'électricité de 1,6 % sur les tarifs bleus résidentiels dès le 1er février 2021 a été proposée aux ministres de l’Énergie et de l’Économie. Cette hausse représente 15 euros/an en moyenne sur la facture d’un client résidentiel. La CRE a aussi proposé une hausse de 2,6% TTC pour les tarifs bleus professionnels.

Les cigarettes et les péages augmentent aussi

Le prix des paquets de cigarettes augmente encore un peu plus au 1er février. Selon la douane française, les paquets de Camel ou News Fortuna augmentent de 10 centimes d'euros.


Mais outre les fumeurs, ceux sont les automobilistes qui redoutent aussi le 1er février. Et pour cause, le prix des péages autoroutiers augmente. Cette hausse s'échelonnera entre 0,30% et 0,65% pour les réseaux les plus importants, avec une moyenne de l'ordre de 0,44%

Les nouveaux tarifs des courses de taxi entreront, eux aussi, en vigueur au plus tard le 1er février 2021. En 2021, le tarif minimum d'une course est fixé à 7,30 euros contre 7,10 euros en 2019 pour tous les taxis.

Quid des titres-restaurants et des "chèque psy" pour les étudiants ?

Enfin une bonne nouvelle pour les Français, en raison de la crise sanitaire, le gouvernement a annoncé que la date de validité des titres-restaurants est repoussée jusqu'en septembre 2021, alors qu’ils étaient censés être périmés en février 2021. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a indiqué que le doublement du plafond journalier de 38 euros des tickets resto est aussi "prolongé jusqu'en septembre 2021", à utiliser notamment pour le "click and collect" ou pour les livraisons à domicile.

Devant la détresse des étudiants, Emmanuel Macron a annoncé le 21 janvier dernier la création d'un "chèque-psy" au 1er février 2021. L'objectif est de permettre aux étudiants en situation de mal-être à cause de la crise de pouvoir consulter un psychologue, un psychothérapeute, ou un psychiatre et suivre des soins.

Partager